Nous Sommes Wasquehal

Liste pour les élections municipales des 15-22 mars 2020, menée par Nelly Savio

Partager

03/02

Faire de Wasquehal une ville qui protège !

La police municipale, plus proche de vous et de votre quotidien.

Aujourd'hui, Wasquehal dispose d'une police municipale, et c'est une bonne chose. La Police Municipale est surtout une police de proximité. Elle travaille en concertation avec la Police Nationale, mais elles n'ont pas les mêmes missions.

Pour nous, la mission principale de la police municipale est de veiller au quotidien à la tranquillité des Wasquehaliens :

Il faut donc leur donner les moyens d'agir !

Création d'un CSU wasquehalien : la vidéoprotection au cœur du dispositif de sécurité.

Nous soutenons l'usage de la vidéoprotection. Elle permet de résoudre des affaires en trouvant les auteurs, et de dissuader ceux qui pourraient passer à l'action.

Mais la sécurité, c'est un tout : ce n'est pas juste les caméras ou la police municipale. C'est un ensemble de dispositifs. Encore faut-il une cohérence dans leurs utilisations !

Rappelons que les Wasquehaliens ont dépensé 1 million d'euros depuis 2017 pour installer 77 caméras. Mais, comme le révèle La Voix Du Nord cette semaine, il n'y a personne en permanence derrière elles !

Certes, la police judiciaire peut toujours consulter les enregistrements de nos caméras pendant 14 jours. Mais, comme certains l'ont malheureusement expérimenté, tout ce que l'on peut voir, ce sont des silhouettes cagoulées et habillées de noir. Ce système a donc ses limites.

Ce qui compte, c'est d'intervenir en flagrant délit, ou de verbaliser à distance. Pour cela, il nous faut des policiers municipaux derrière ces caméras. La solution la plus simple consiste à doter Wasquehal de son propre "Centre de Surveillance urbaine" (CSU), comme à Marcq-en-Baroeul par exemple.

C'est notre proposition majeure pour améliorer sensiblement l'efficacité de notre réseau de vidéosurveillance. La sécurité des Wasquehaliens, c'est du sérieux !

Un CSU, c'est un centre de visionnage en direct des images captées par les caméras disséminées dans la ville. Le CSU constitue le poste central de gestion des policiers municipaux, ils peuvent être ainsi dirigés par leurs collègues sur le terrain et interpeller en flagrant délit les auteurs d'actes de délinquance.

Le CSU centralise les interventions, prévient, oriente et dirige les moyens humains. Il peut aussi coordonner l'action de plusieurs services de la ville pour des événements majeurs et traiter les appels des Wasquehaliens. Cela permet une gestion dynamique des moyens de protection de notre ville et va rendre notre police municipale plus réactive, au service des citoyens.

Quels impacts financiers pour la ville ?

Un CSU wasquehalien sera installé dans les locaux du commissariat rue Francisco Ferrer. Il demande un investissement en équipement informatique (environ 50.000€ l'année de sa création). Toutefois, il faudra aussi recruter 4 à 5 nouveaux policiers municipaux pour compléter les effectifs existants (170.000€/an).

Nous financerons ces dépenses en cessant notre contribution de 25.000€ au CSU de Roubaix puisqu'il ne nous sera plus d'aucune utilité. Installer de nouvelles caméras ne sert à rien si les existantes ne sont pas entièrement exploitables. C'est pourquoi une partie des investissements sera dirigé vers le recrutement de policiers municipaux.

En clair, nous augmenterons le budget alloué à la sécurité pour atteindre un peu plus de 48€ par an et par Wasquehalien. Car nous considérons que votre sécurité doit être notre priorité !

Découvrez notre dernier livret

Nous Sommes la Ville Participative et Fraternelle

Chers amis, Sur les frontons de la mairie et des écoles de Wasquehal est inscrit le...

Télécharger

Nos projets