Nous Sommes Wasquehal

Liste pour les élections municipales des 15-22 mars 2020, menée par Nelly Savio

Partager

19/02

Un urbanisme raisonné pour Wasquehal

Le Sentier du Laurier, un coin de campagne au cœur de la ville...

Le secteur du Sentier du Laurier, s'étendant sur 11 hectares, représente les dernières terres cultivées de Wasquehal et témoigne de son passé agricole.

La préservation de ce quartier a fait couler beaucoup d'encre lors de la période de concertation du nouveau Plan Local d'Urbanisme (PLU 2).

En effet, la majorité sortante avait d'ores et déjà planifié, en accord avec plusieurs promoteurs, de bétonner l'ensemble de ces terres pour y construire près de 400 logements.

Heureusement qu'un groupe de riverains engagés a forcé la Mairie à renoncer à son programme, soutenu par Nelly Savio qui, en sa qualité de conseillère municipale de l'opposition à Wasquehal, s'était vivement opposée à ce projet immobilier. De même, parmi les conseillers métropolitains représentant Wasquehal à la MEL, Jan Laarman fut le seul, lors de cette période de concertation, à voter contre cet aménagement du PLU 2, qui aurait autorisé ces nouvelles constructions au sentier du Laurier.

Après ces longs débats, en adoptant le PLU 2 en décembre 2019, la MEL leur a ainsi donné raison, non seulement en y interdisant toute construction, mais en plus, en insistant sur l'extrême nécessité de préserver sa vocation "nature et jardin".

Les motifs de ce choix sont multiples :

Nous ne pouvons que nous réjouir de l'orientation prise aujourd'hui qui concourt pleinement à notre dessein de faire de Wasquehal l'un des poumons verts de la Métropole. Il en va de notre qualité de vie et de notre santé !

Les derniers champs du Sentier du Laurier, au cœur de l'été.


Les habitants, acteurs d'un nouveau projet

Notre mesure emblématique de planter 10.000 arbres vise à rendre à Wasquehal sa vocation de "Ville Jardin".


Pourquoi verdir la ville ?

A l'ère du réchauffement climatique, dont le Nord de la France n'est pas épargné, les arbres demeurent le moyen le plus efficace d'amener de la fraîcheur en ville, et de lutter contre la pollution de l'air aux particules fines, aujourd'hui reconnue comme la 3ème cause de mortalité évitable en France (après le tabac et l'alcool). La végétation capte les émissions de CO2 et permet la filtration de l'eau.


Le gel des constructions au sentier du Laurier représente une opportunité unique de proposer un projet novateur et exemplaire, comme les riverains du sentier du Laurier en ont exprimé le souhait lors de la concertation du PLU 2.

Pour ce faire, nous engagerons le dialogue avec les propriétaires fonciers et inviterons les Wasquehaliens à réfléchir ensemble à ce projet que nous souhaitons qualitatif et vertueux, autour de l'agroforesterie, du maraîchage et de la permaculture.

Ensemble, nous réfléchirons au devenir de votre quartier !

Retrouvez l'ensemble de nos mesures sur l'urbanisme et l'écologie dans notre Livret "Nous Sommes La Ville-jardin" dans l'onglet Projets.

Stop à l'urbanisme à tout va !

Entre 2006 et 2019, la population de Wasquehal a grimpé de 15% selon l'INSEE, passant de 18.936 à 21.722 habitants.

Cette augmentation est principalement liée aux très nombreuses constructions engagées par les équipes municipales précédentes.

Constructions nouvelles dans le quartier du Capreau.


Ce phénomène s'est renforcé entre 2017 et 2020 : 1000 logements collectifs sont sortis de terre, ce qui a dégradé non seulement les conditions de circulation dans notre ville, mais aussi nos paysages urbains, notamment les berges du canal.

Constructions en cours, quai Matisse, le long des berges du canal (vers Croix)


Avant toute nouvelle construction, il est nécessaire d'engager des réflexions globales sur les mobilités et les impacts sur le cadre de vie des Wasquehaliens.

Plus question de construire sans réfléchir : c'est notre engagement !

Découvrez notre dernier livret

Nous Sommes la Ville Participative et Fraternelle

Chers amis, Sur les frontons de la mairie et des écoles de Wasquehal est inscrit le...

Télécharger

Nos projets